TRADITIONS ET COUTUMES EN THAILANDE

A RESPECTER !

TRADITIONS EN THAILANDE
  • COUTUMES

Une des coutumes thaïes est le «Waï», geste de salutation très semblable au Namaste des Indiens. Utilisé pour le bonjour, l'adieu, il apparaît sous différents styles qui ont tous la même signification : normalement un thaï fait une «révérence» avec les mains comme geste de prière.
Les démonstrations d'affection en public sont courante entre amis mais très peu entre homme et femme. Par conséquence, il est très rare de voir des couples s'embrassant ou se tenant les mains.
Toucher la tête de quelqu'un ou placer le pied au niveau de la tête de quelqu'un est considéré comme impoli. En effet, les thaïlandais considèrent que le pied est une partie sale et grossière du corps, alors que la tête est une partie noble et élevée. Cela a influencé la manière de s'asseoir des thaïs ; les pieds sont disposés sur le côté du corps, un peu cachés, en évitant de les montrer aux autres. Montrer ou toucher les choses avec le pied est considéré comme une action vulgaire.
Il est ainsi considéré comme extrêmement impoli de poser le pied sur les monnaies thaïes, parce qu'on y voit l'image de la tête du roi. Semblablement, au temple, il faut éviter de montrer le pied devant le Bouddha.

  • OFFRANDE A UN BONZE

L'usage veut aussi que les thaïlandais ôtent leurs chaussures avant d'entrer dans une maison et franchissent le seuil sans y poser le pied.
De nombreuses coutumes thaïes sont liées à la position des moines dans la société. Ceux-ci ne doivent pas entrer en contact physique avec une femme. Pour leur faire des offrandes, celles-ci placent leurs dons directement dans leur bol, à leurs pieds ou sur un tissu placé sur une table ou par terre. Dans les temples, les moines vont s'asseoir sur la plate-forme la plus élevée.

  • LA POLICE

En haute comme en basse saison, la police thaïe est toujours à l'affût de touristes farangs délinquants ou semeurs de zizanie.
La pompe à fric fonctionne en continu et si vous êtes contrôlé en possession de marijuana, roulez sans casque ou alcoolisé (depuis deux ans on assiste à quelques contrôles d'alcoolémie au rond point de Chalong) Vous passerez par la case poste de police puis au distributeur le plus proche, voire en prison...
Dans les bars, outre les fréquents passages de policiers en uniforme, on peut observer la présence de nombreux civils aux airs de voyous.
Il est donc recommander d'éviter les esclandres et les comportements exubérants, tenez vous à carreaux et respectez les coutumes thaïlandaises.

  • A LA PLAGE

Comme en Inde et dans les pays musulmans, les thaïlandais se baignent en tee shirt. Pas de quoi paniquer mesdames, vous pouvez bronzer topless sans craintes, sur la plupart des plages touristiques de Phuket, la police reste très laxiste par rapport à la loi. Il faut cependant noter que l'année dernière quelques procès verbaux avaient été dressés à Pattaya beach. En Thaïlande on peut s'attendre à tout, restez donc vigilantes.
N'oubliez pas que le sud de la Thaïlande compte une forte proportion de musulmans. Rappelons qu'il est fortement déconseillé de se promener en ville en maillot de bain.

BOUDDHISME ET ISLAM:

  • Alors qu'environ 95 % de la population Thaïlandaise pratiquent le bouddhisme du Theravada, la tolérance religieuse est à la fois une coutume du pays et un principe de la Constitution. Mais la vraie nature de ce bouddhisme, basé sur les enseignements de Bouddha, « l'illuminé » (né Siddhartha Gautama), est d'être fait de compassion et de tolérance, le but duquel est l'apaisement de la souffrance. En conséquence, les thaïlandais sont très respectueux des croyances religieuses des autres et sont très ouverts aux discussions sur leurs croyances bouddhistes avec les étrangers. En fait, il y a de nombreuses opportunités de visiter des temples bouddhistes en Thaïlande pour apprendre ou étudier le bouddhisme et pourquoi pas apprendre à méditer.
  • En Thaïlande, la religion imprègne de nombreux aspects de la vie quotidienne et les anciens moines sont hautement vénérés ; il est fréquent de voir leurs images ornées les murs des entreprises ou des maisons, ou à l'intérieur des taxis. Dans beaucoup de villes et villages, le temple du quartier est le cœur de la vie sociale et religieuse. Les jours fériés bouddhistes apparaissent régulièrement tout au long de l'année (particulièrement les jours de pleine lune) et bon nombre de thaïlandais se rendent au temple à cette occasion afin de rendre hommage à Bouddha et font des dons aux moines afin de faire leur mérite.
  • Alors que le bouddhisme Theravada peut beaucoup plus être comparé à une philosophie plutôt qu'à une religion (il n'y a pas de « Dieu »), le bouddhisme thaïlandais est composé de nombreuses croyances spirituelles qui sont la conséquence de la persistance d'anciennes croyances animistes et hindouistes. La plupart des maisons thaïlandaises et des entreprises possède une « maison aux esprits » juste à l'extérieur du bâtiment, dans laquelle des offrandes sont faites afin d'apaiser les esprits qui seraient susceptible d'habiter leurs maisons ou leurs lieux de travail. De plus, les moines bouddhistes sont souvent requis dans les nouvelles maisons ou les nouvelles entreprises afin de les « bénir », et les thaïlandais font souvent brûler de l'encens et font des prières envers les représentations de Bouddha et d'une foule de dieux hindous dont les lieux sont disséminés à Bangkok et en province.
  • La deuxième religion en Thaïlande, l'Islam, est pratiquée par seulement 4 % de la population ; la majorité des musulmans thaïlandais vivent dans les provinces du Sud près de la frontière malaise. Les autres religions en Thaïlande comprennent l'hindouisme, le confucianisme, le taoïsme et le christianisme qui sont généralement pratiqués par des personnes résidant à Bangkok, dans laquelle coexiste une population multiculturelle composée de descendants indiens, chinois, japonais et européen.
  • Une majorité des pêcheurs de Koh Samui sont musulmans . La plus grande concentration se trouve à Hua Thanon. 

Google Analytics

Google Analytics est un service utilisé sur notre site Web qui permet de suivre, de signaler le trafic et de mesurer la manière dont les utilisateurs interagissent avec le contenu de notre site Web afin de l’améliorer et de fournir de meilleurs services.

Facebook

Notre site Web vous permet d’aimer ou de partager son contenu sur le réseau social Facebook. En l'utilisant, vous acceptez les règles de confidentialité de Facebook: https://www.facebook.com/policy/cookies/

Twitter

Les tweets intégrés et les services de partage de Twitter sont utilisés sur notre site Web. En activant et utilisant ceux-ci, vous acceptez la politique de confidentialité de Twitter: https://help.twitter.com/fr/rules-and-policies/twitter-cookies